22/03/2006

Fractales

Context Free

Vous allez découvrir sur http://www.ozonehouse.com/ContextFree/index.html un logiciel Open Source utilisant un langage de programmation permettant de générer des images.

Le système ressemble un peu à Processing et permet de faire des images à très haute définition uniquement par code.
Le soft est disponible pour Unix, mac et PC.

08:24 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/03/2006

Tutorial Photoshop

CrystalXP.Net

Un excellent tutorial Photoshop pour donner à vos logos un effet de cristallisation. Ce tutorial s'adresse à tous et ne nécessite pas de connaissances trop avancées de Photoshop (pas de masques à utiliser par exemple). Ci-joint un petit essai personnel à partir d'une caricature de Billou...

http://forum.crystalxp.net/index.php?showtopic=1897
http://tux.crystalxp.net/index.php
http://mascot.crystalxp.net/index.php

07:38 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Simulateur de vol

X-Plane meilleur que Flight Simulator ?

La très sérieuse Wikipédia nous donne un avis très tranché en faveur de X-Plane. Ce dernier offre en effet une approche unique en son genre : au lieu d'utiliser une série de modèles de vol prédéfinis, X-Plane détermine celui-ci dynamiquement en fonction des caractéristiques de votre avion.

En gros, si vous modifiez un modèle existant en lui ajoutant par exemple un empennage canard, le simulateur réagira en conséquence et adaptera le comportement de l'appareil.

En tout cas, l'éditeur fourni avec le logiciel me donne bien envie d'essayer de créer un ou deux appareils. Dommage qu'il ne soit pas possible d'importer les fichiers AC3D de FlightGear.


 

07:35 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Photos souvenirs

Gros temps...

Quelques photos souvenirs de ce vendredi 3 mars...

07:33 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2006

Le Best-Of de la SF

Le Dieu venu du Centaure

Par Philip K. Dick (1969)

Leo Bulero, pourvoyeur du D-Liss, une formidable drogue hallucinogène, règne sans partage sur les délires d'une humanité devenue preque folle. Aux télépathes clairvoyants ou aux colons misérables exilés sur Mars, il dispense une fuite salvatrice.

Tout se gâte cependant le jour où un certain Palmer Eldritch revient après dix ans d'exil au sein du système proxien. Il vient apporter aux hommes une autre drogue, véritable secret du bonheur. Comme il l'affirme lui-même, Dieu promet la vie éternelle, lui la dispense...
Mais qui est vraiment Eldritch ? Un imposteur, un magicien fou, une nouvelle divinité ? dans un monde où réalité et illusion n'ont plus de frontière, tout est possible...

Ce qui fait la particularité des romans de Dick, c’est que, pour passionnants et divertissants qu’ils soient, ils n’en sont pas moins les illustrations des recherches métaphysiques de leur auteur. Une quête de sens tournant autours des grands thèmes de la phénoménologie et de l’existentialisme que l’on peut résumer en deux questions : Qu’est-ce que la réalité ? Qu’est-ce qu’un humain ?

Partant du constat cartésien que la perception de notre environnement est de nature subjective, et que nos sens peuvent être trompés, rien ne prouve que la réalité telle que nous la connaissons n’est pas une illusion. Les héros dickiens sont plongés dans des mondes aux réalités volatiles, insaisissables.

Dans ce domaine, le roman le plus aboutit est sans nul doute "Le Dieu Venu Du Centaure", pure écriture de la folie, monde en décomposition, rongé par l’entropie dans laquelle se noient des personnages victimes de réalités fuyantes, emboîtement de mondes gigognes inlassablement illusoires.

Dans le même genre et du même auteur, vous trouverez :
- "Ubik"
- "L'Oeil dans le Ciel"
- "Au bout du Labyrinthe"

07:51 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2006

Le Best-Of de la SF

La Machine à explorer l'Espace

Par Christopher Priest (1976)

1893. Victoria règne sur un empire aux dimensions du monde. Le savant Percival Lowell clame l'existence de canaux artificiels à la surface de Mars. Expédiés sur la planète rouge par une machine à explorer le temps passablement rétive, Edward et la charmante Amelia, citoyens de Sa Majesté, y découvrent stupéfaits les préparatifs d'une invasion de grande ampleur visant la Terre. La guerre des mondes est imminente...

 

Les deux jeunes gens parviendront-ils à regagner l'Angleterre pour déjouer les plans des sinistres envahisseurs ? Sauront-ils découvrir le point faible des tripodes, les terribles machines de guerre martiennes ? Edward pourra-t-il enfin avouer ses nobles sentiments à l'élue de son coeur ? Et que fait donc H.G. Wells himself, terré dans la végétation rouge des bords de la Tamise ?

 

C'est en 1974, à la parution de "Le monde inverti", son troisième roman, que Christopher Priest reçoit l'attention du public et de la critique, qui saluent ce roman original. L'auteur se consacre ensuite à l'écriture de "La Machine à explorer l'Espace", un roman hommage à H.G. Wells qui se rattache à l'univers de "La Machine à explorer le Temps" et "la Guerre des Mondes".

07:56 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le Best-Of de la SF

L'Homme dans le Labyrinthe

Par Robert Silverberg (1970)

Muller vivait depuis neuf ans dans le labyrinthe. Maintenant, il le connaissait bien. Il savait ses pièges, ses méandres, ses embranchements trompeurs, ses trappes mortelles. Depuis le temps, il avait fini par se familiariser avec cet édifice de la dimension d'une ville, sinon avec la situation qui l'avait conduit à y chercher refuge.

 

Tous les hommes qui avaient tenté de pénétrer dans le labyrinthe de Lemnos avant Muller étaient morts d'une façon atroce. Tous ceux qui avaient essayé de l'y rejoindre par la suite avaient été massacrés. Aujourd'hui, Ned Rawlins a reçu l'ordre de ramener Muller sur la terre, sa planète natale. Qui, neuf ans auparavant, l'a impitoyablement chassé...

07:38 Écrit par Fabrice Kauffmann | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |